Embarquez dans l'aventure et aidez-nous à nous rendre jusqu'à la ligne d'arrivée
Merci énormément pour votre support :)


Pour vous ce n’est peut-être qu’un voyage!?

Par alhurra

Quelle année! Honnêtement c’est très naïvement que l’on s’inscrit au rallye. La tête remplie de paysages aux allures désertiques on se lance tout simplement dans une aventure en se disant « je ne suis pas pire qu’une autre ». On dessine les prémisses d’une entreprise, toujours avec autant de naïveté, et on se plonge dans l’organisation d’activités diverses pour financer un rallye automobile, en trame de fond le désert marocain, le point culminant de tous ces efforts.

Au départ, c’est le Maroc la véritable épreuve, le vrai défi. Aujourd’hui, on a fait PETER la banque!!!!! On a explosé notre objectif de 25 000$ et on se croise les doigts tellement forts pour que tout se passe bien et de pouvoir enfin partager ce succès avec les causes auxquelles on croit. Et on ne l’a pas volé, d’ailleurs on a beaucoup de merciS à donner à ceux qui nous ont supporté et pour ceux qui ont contribué à l’huile de coude à faire de nos activités un aussi grand succès. On ne pourra jamais vraiment vous remercier assez, mais on a une TRES bonne mémoire. 😀

Et si la véritable épreuve au final était justement cette année de préparation!? Je crois parler pour nous deux en disant que l’année qui vient de passer fut le véritable défi (Bah on verra bien en revenant si j’affirme la même chose ;P) Des montagnes russes, c’est ce qui le décrit le mieux! Mais si après tout, le Maroc n’est que la cerise sur des mois de préparation, de travail et de persévérance.

Confrontées à de nouvelles expériences, situations et personnes nous avons énormément appris sur nous même, on a confirmé plusieurs choses sur notre personnalité et découvert des talents cachés (#reinesdelacantine) et aussi consolidé nos idéaux. L’année nous a permis de se connaitre mieux personnellement et en tant qu’équipage, c’est ainsi que nous avons affermi notre ouverture sur le monde. Et ce sans mais. « Je ne suis pas raciste mais….je suis ouvert mais….. mais ….. mais ….. mais ….. mais » Mais si pour une fois on faisait une vraie introspection de notre société, de nous-même ou encore de notre vision du monde. Mais si on essayait simplement. Cette année sans le vouloir, mais aussi avec beaucoup de joie, on a délié certains débats, et détruit les barrières de l’ignorance. Loin d’être notre objectif, je suis plus que contente de voir que cette aventure ouvre humblement des horizons, construit des ponts et facilite la compréhension d’autres cultures.

L’année dernière on a décidé d’essayer. D’essayer quelque chose de nouveau, de bouleversant et de fou pour nous et qui nous met en lien avec le monde. On a eu des moments de découragement autant dans notre financement qu’avec des personnes avec qui on a échangé. On a appris sur nous, mais aussi sur notre entourage, parfois positivement, de temps à autre la déception a gagné sur l’enthousiasme. La question de la religion est venue souvent sur la table, d’autres ne veulent pas « nous payer un voyage » voire pire le projet étant perçu comme une aide au terrorisme.

La naïveté est réelle et constamment présente, par elle on se rend compte à travers toutes ces activités qu’au final cette année préparatoire est beaucoup plus difficile que ce que nous avions anticipé. Il est là le véritable défi, c’est en s’ouvrant sur le monde que l’on voit sa véritable couleur. Autant l’année a été particulièrement enrichissante par des rencontres fantastiques, des conversations profondes autant elle nous a présenté le plus sombre de la pensée humaine, la fermeture et la noirceur de l’esprit, voire pire l’indifférence.

« Nothing in all the world is more dangerous than sincere ignorance and conscientious stupidity» (Martin Luther King)

MAIS le beau de cette année a été d’apprendre le laisser aller et de faire entrer le positif. Parce que oui il en a eu, et ce, énormément. Certains appuis sont venus de sources non escomptées, de belles surprises, ce qui nous a touché d’autant plus. Ce fut beaucoup d’amour, beaucoup de soutient, beaucoup de compréhension et de solidarité. Parce que c’est de cela qu’il s’agit, la solidarité. Ce sont ces petits ou grands gestes que l’on se souviendra dans 10, 20 et 30 ans, le positif, le beau, juste de la gentillesse.

Lorsqu’on a les yeux fermés, il est aisé de juger. Pour nous le rallye porte un visage, celui de Souad. Une jeune fille que Mélissa et moi avons décidé personnellement de soutenir pour les prochaines années. Puisqu’il ne suffit que d’une étincelle, d’une personne pour qu’un changement s’opère. Cette année Souad ira à l’école, elle aura des vêtements chauds et l’appui nécessaire à son développement intellectuel et physique tout en apportant un appui médical.

Puisque le changement ne s’opère pas par magie, nous avons décidé de contribuer à la vie de quelqu’un puisqu’au final, on ne choisit pas d’où l’on vient, ni la famille dans laquelle on nait, mais on décide la personne que l’on veut devenir. Et nous on a décidé.

Karine

2  Commentaires

 

Par  Céline Veilleux, le  22/08/2017

Chère Karine!!! TRES émouvant ton écrit!!! Je suis SANS mot!!! Je n'ai surtout pas ta plume!!! Tout d'abord..MILLE FOIS BRAVO!!!!pour l'objectif (financier) atteint!!! Mais ..selon moi...vous avez atteint BEAUCOUP PLUS!! en vous lancant dans cette aventure!!!!...d'ailleurs tu l'exprimes TELLEMENT bien!!! Tu as raison ..c'est FORT la Solidarité...ca peut soulever des montagnes!!!! Je suis convaincu que votre aventure au Maroc va être aussi Extraordinaire!!! Et je trouve Souad très Jolie...comme vous deux!!!!Elle est chanceuse d'être parrainée par vous deux!!! Bon Voyage et Que l'aventure continue!!! Gros Bisous xoxoxoxo Nini

Répondre
 

Par  Janine Savary, le  11/09/2017

Chère Karine! Quel beau témoignage de votre expérience de collecte de fonds et de préparation. Je pense aussi que cette année de préparation est aussi importante que la traversée du désert...enfin, ce sera autre chose mais ce que vous avez réalisé tout au long de l'année, c'est fantastique, incroyable et c'est, sans aucun doute, une partie importante, essentielle. Que toute cette équipée t'est déjà enrichie, nourrie et ouverte davantage aux défis de notre monde actuel ne peut que m'encourager pour la suite des choses. Notre monde a besoin de personnes comme toi et Mélissa. Félicitations d'oser vous y compromettre. Avec toute mon affection et mon soutien, Janine

Répondre
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Par alhurra

C’est la saison des soldes d’été. Tous les articles promos Al-Hurra sont à 50% de rabais. Tout l’argent ira directement aux causes que nous soutenons!

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tournoi de golf Al-Hurra

Par alhurra

Wow!!! un gros merci à tous les gens qui ont contribué au succès du tournoi de golf Al-Hurra. Une journée plus que parfaite! Un beau soleil, un magnifique accueil de la part l’équipe du Club de golf & Académie Longchamp, de la bonne nourriture et beaucoup de rires. Nous avons sincèrement été très touchées par tout cet amour. MERCI !!

 

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Où est-ce que vous avez bien pu trouver ce nom-là?

Par alhurra

Et non, ce n’est pas un vilain clin d’œil à un cri de joie, on est allées creuser un peu plus profond que ça tout de même. Désireuses d’un nom qui nous ressemble et qui soit porteur de nos valeurs et idéaux. Vous serez surpris d’apprendre que je souhaitais l’ancrer dans l’histoire. O_O! Plus spécifiquement dans la terre qui nous accueille. Ce fut mes toutes premières recherches sur le Maroc en début de parcours, puisque le nom est également représenté par les épées qui se croisent sur notre logo, symbole familial de la femme à qui nous rendons hommage.

Si tu veux une réponse courte et bien cette femme revêt le nom de Sayyida Al-Hurra, la libre. Femme de tête, cultivée, intelligente et déterminée, elle est l’une des représentations les plus importantes de l’Occident musulman à l’Époque moderne.

Maintenant si tu es un peu curieux, la version longue, mais au combien épique!!

Né en Grenade, alors en terre musulmane, son père tente de combattre les espagnols qui veulent reprendre au nom de l’Église, l’ensemble de l’Espagne pour en faire une terre catholique. C’est l’époque de la Reconquista, où les musulmans sont tués et forcés à la conversion ou à l’exil. Après la conquête des catholiques en 1492 de la Grenade, dernier bastion musulman à conquérir, les maures s’exilent au Maroc. Le père de Sayyida y fonde la ville de Chefchaouen.

Malgré une belle enfance, elle restera à jamais marquée par l’exil de son peuple. Très jeune, elle reçoit son éducation des plus grands savants de la ville. Elle apprend l’arabe, le castillais (sa mère étant espagnole) et le portugais. Elle est d’ailleurs reconnue pour son esprit et ses connaissances. Promise jeune, elle épouse Abou Alhassan Mohamed ben Ali Mandri à l’âge de 16 ans, allié de son père contre les « envahisseurs ». Loin de vouloir rester dans son ombre, elle l’assiste dans ses responsabilités et acquiert une grande expérience. Au moment de son décès en 1515, elle lui succède à la Tête de Tétouan. Emplie de rancune envers le peuple les ayant exclus de leur terre natale, elle s’allie au non moins célèbre Barberousse. Oui le pirate!! Ensemble, ils conquièrent la méditerranée.

Les Portugais à l’époque, voit en le Maroc une porte d’entrée pour évangéliser l’Afrique. Arrivant par la mer, elle combat le feu par le feu, les empêchant de gagner les cotes, elle sème la terreur sur l’eau. Elle se fait une véritable petite fortune avec les rançons de prisonniers. Connue autant pour sa beauté que sa fermeté, elle guide le bateau et les hommes avec une main de fer. Ses succès et son influence attirent le regard du sultan Agmad Al-Wattasi qui demande sa main en 1541. Contrairement à l’usage, c’est le roi qui se déplace pour que l’union soit faite à Tétouan.

 

Alors que l’on part à la conquête du désert, son nom est tout indiqué. Femme de cœur, de tête et d’esprit, elle fut l’unique femme à régner sur le Maroc sans régence et en plein pouvoir.

Karine

1  Commentaire

 

Par  Céline Veilleux, le  05/06/2017

Chère Filleule!! Quelle BELLE Histoire!!!!! Je n'en attendais pas moins de la Grande Historienne que tu es!!!!! L'Histoire d'une Femme Unique et Gagnante comme toi!!!!et en fait comme vous deux ( Mélissa et Toi) Mille Fois BRAVO et FÉLICITATIONS!!!! Gros Bisous XXXXXXXXXXXXX Nini

Répondre
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tournoi de golf Al-Hurra – 11juin 2017

Par alhurra

L’arrivée de l’été pour nous se célèbre en grand le 11 juin 2017 avec un tournoi de golf
Invite tes amis, tes voisins, tes collègues de travail pour former un foursome!! Sinon, on te trouve des amis!

Inscrivez-vous avant le 15 mai 2017.

 

2  Commentaires

 

Par  Céline, le  06/06/2017

On se souhaite une Belle Journée ensoleillée & Beaucoup de Plaisir pour Dimanche!!!!XXXXXXXXXXXXXXX

Répondre
 

Par  Nini, le  14/06/2017

Nous avons eu du Beau Temps Dimanche pour le Tournoi de Golf..avec du BEAU Monde!!! TRÈS agréable!!!! FULL PLaisir!!!! TRÈS Bon Brunch!!!! Des cadeaux!!! et de SUCCULENTES Bouchées nous attendaient au retour!!! Réussite TOTALE!!!!! BRAVO!!!! Gros BisousXXXXXXX Nini

Répondre
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nouveau commanditaire!

Par alhurra

La pharmacie Esther Meilleur du Pharmaprix au Carrefour de l’Estrie embarque dans l’aventure avec nous. Merci merci merci de nous soutenir.

*Restez à l’affut, sous peu vous la retrouverai sur nos belles voitures!

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tournoi dekhockey Al-Hurra

Par alhurra

Merci à toutes les équipes pour cette belle journée et à nos partenaires:

Espace Santé Chiropratique – La Cage aux Sports  – La maison des arts Desjardins Drummondville – La microbrasserie Le BockAle – Gymnase Drummond – DekHockey Drummond – Vanhoutte – Taverne Philippe.

 

Bravo aux équipes gagnantes: F5 Red Foxes Tees – Mixte 911 – C1 Thai Wai Wai

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tournoi DekHockey Al-Hurra – 15 avril 2017

Par alhurra

Fan de dekhockey? Pourquoi ne pas jouer pour une bonne cause! Le 15 avril 2017 à Drummondville, l’Équipage Al-Hurra se met en mode dekhockey avec un tournoi.

 

Les inscriptions se font jusqu’au 8 avril! On vous attends

 

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cocktail plus on est de fous plus on rit!

Par alhurra

pub-facebook

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qu’est-ce que ça mange en hiver!?

Par alhurra

C’est bien beau, on vous bombarde de vidéos de filles coincées dans le désert, de petits enfants heureux de recevoir des fournitures scolaires ou encore de choses à vendre afin de financer ce projet. Je vous parle de combien ça nous touche et pourquoi on a décidé de s’embarquer dans cette folle aventure, mais au bout du compte, le Trophée Roses des Sables, c’est quoi ça mange en hiver?

Le Trophée, c’est une compétition d’orientation 100% féminine créée en 2000 par Géraldine et Jean Jacques Rey, pilote chevronné des raids. Une histoire père-fille fondée dans le but de montrer que les femmes aussi sont capables de se débrouiller toutes seules dans le fin fond du désert avec une jeep. Au cours des années, la course a grandi et s’est considérablement développée. Tous les jours les équipes partent à la conquête des pistes du Maroc munies d’un road book, de courage, d’une boussole et d’un peu de folie! Dans le seul but de franchir l’arche d’arrivée le soir venu. Au cours des épreuves, des contrôles de passage parsèment les pistes et les équipes doivent s’y inscrire, étapes nécessaires pour récupérer des points. À chaque soir, c’est le retour au bivouac, une sorte de « village éphémère » érigé par les berbères où l’on retrouve un coin repas, des tentes médicales, un espace sanitaire, un coin mécanique et les tentes des équipes. Les moments forts du rallye sont; l’épreuve de nuit, où à la lumière des fards on s’oriente dans la noirceur quasi totale, l’étape marathon où les équipes campent seules dans le désert sous la voute étoilée et finalement la célèbre étape des dunes!

C’est non seulement une compétition d’envergure internationale puisque qu’on y retrouve des femmes de tous horizons et de tous âges. Mais en dehors d’aller jouer dans le sable, il y a beaucoup plus. En effet, tout un côté solidaire est mis en place et chaque équipage apporte des dons aux enfants du sud marocain en plus d’amasser des fonds pour le Club des Petits Déjeuners, la cause du Cancer du sein parlons-en! et la Croix Rouge Française. La journée solidaire est un événement très attendu, alors que nous allons à la rencontre des familles qui nous reçoivent pour l’occasion et donnons les fournitures d’hygiènes, alimentaires, scolaires, vestimentaires…..

 C’est donc armées de notre véhicule, de cartes, d’eau, d’outils et une main sur une pelle et l’autre sur le cœur que l’on part à la conquête du désert.

Karine

 

1  Commentaire

 

Par  veilleux raymonde, le  31/12/2016

J'en ai les larmes aux yeux et vous n'êtes pas encore parties XXXXXXXX Raymonde

Répondre
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *